Défis sans précédent

Selon le Programme de la stratégie de recherche en Europe (ACARE), d'ici à 2020, les avions brûleront 50 % en moins de carburant, émettront 50 % en moins de dioxyde de carbone (CO2), et 80 % en moins d'oxydes d'omonoazoté (NOx).

GF-Machining-Solutions-aircraft

Évolution du nombre d'avions commerciaux à l'échelle internationale

GF Machining Solutions Evolution of number of commercial aircraft

Les OEM aérospatiaux et leurs chaînes des valeur rencontrent d'énormes difficultés à rester dans la course pour répondre à la demande accrue du voyage mondial et aux objectifs ambitieux de réduction des émissions de gaz à l'échelle internationale.

L'industrie de l'aviation commerciale mondiale, avec une valeur commerciale de près de 5 billions de dollars, est prête à accueillir une croissance sans précédent au cours des prochaines décennies, grâce à la flambée de la demande de voyages entraînée par la mondialisation croissante, au produit intérieur brut croissant, à la libéralisation du transport aérien, et à la diminution des prix de voyage. D'ici à 2031, la flotte mondiale de passagers devrait doubler.

Efficacité énergétique

En même temps, dans les deux prochaines décennies, l'industrie aérospatiale est engagée à atteindre des objectifs ambitieux visant à stimuler l'efficacité énergétique et la réduction du poids de l'avion. Dans le cadre du Conseil consultatif pour la recherche aéronautique, le Programme de la stratégie de recherche en Europe (ACARE), d'ici à 2020, les avions brûleront de 50 % moins de carburant, émettront de 50 % moins de dioxyde de carbone (CO2), et de 80 % moins d'oxydes d'omonoazoté (NOx), et le niveau de nuisance perçue devrait réduire de moitié. Flightpath 2050 et l'Association internationale du transport aérien (IATA) exposent encore plus d'objectifs. En conséquence, la chaîne de valeur aéronautique est confrontée à un scénario de capacité limitée étant donné que la production devrait augmenter de 45 % dans les deux prochaines années. Compte tenu des designs sophistiqués des nouveaux modèles d'avions, cette augmentation pourrait aller jusqu'à 70 % il semble.

Indispensable pour relever ces défis est la capacité de l'industrie à accéder et maintenir la qualité, l'intégrité et l'exactitude au plus haut niveau dans les procédés de fabrication à une époque où les pièces d'avions—et les exigences qu'ils remplissent sont de plus en plus complexes.

  1. 2012-2031 : Perspectives Boeing du marché actuel
  2. 2012-2031 : Prévisions Airbus du marché mondial
  3. 2021-2031 : Perspectives Boeing du marché actuel
  4. 2021-2031 : Prévisions Airbus du marché mondial